• Mystery train - RC n°17

    MYSTERY TRAIN - Images de l'Amérique à travers le rock'n'roll - Greil MARCUS - Editions Gallimard - Collection folio actuel - 558 pages

    En l'honneur de cette émission tout à fait spéciale « pré-réveillon », j'ai décidé de m'attaquer pour ma chronique de cette semaine à un grand classique du genre, l'une des clefs de voûte de la littérature Rock : Mystery train, de l'Américain Greil MARCUS.

    Paru une première fois en 1975, aux Etats-Unis, cette étude originale de la musique que l'on chérit tant ici a bénéficié d'une nouvelle édition en 2000, quelque peu enrichie. Mais les petits français nuls en anglais, tels que moi, ont dû attendre Octobre 2001 pour avoir entre les mains la traduction française de ce livre-référence.

    Son auteur, Greil Marcus, est un « analyste musical » de grand renom. Agé aujourd'hui de 65 ans, il avait abandonné ses études de sciences politiques pour faire la chronique disque de Rolling Stones et écrire son premier ouvrage, Mystery train, qui sera suivi par trois autres études spécialisées. Sa carrière de journaliste musical est toujours prolifique à l'heure actuelle.

    Mystery train a donc été écrit il y a plus de 30 ans, et il est indémodable, puisqu'il prend ces sources dans l'Histoire du rock. S'il a mis aussi longtemps à nous parvenir, c'est parce qu'il constitue avant tout une étude très américaine. Si cette dernière est sous-titrée « images de l'Amérique à travers le rock'n'roll », ce n'est pas pour rien. Le but de Marcus est de montrer dans quelle mesure les premières grandes figures du rock exprimaient chacune à leur manière une facette différente du mythe américain.

    Pour ce, il effectue une analyse profonde de la musique de 6 figures-clef du rock des origines, à savoir Harmonica Frank, Robert Johnson, Le Band, Sly Stone, Randy Newman et Elvis.

    Ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'il s'agit d'une étude d'un genre différent. Marcus décortique chaque parcours, chaque album, chacune des chansons qu'il estime les plus significatives, jusqu'à leur trouver des sens dont l'auteur-compositeur devait être loin de se douter.

    Les personnages dont il a choisi de décortiquer les œuvres lui servent de support à une argumentation tendant à un but : révéler en quoi les espoirs et les désillusions du rêve américain ont trouvé dans le rock un moyen de communication inespéré.

    Bien sûr, il faudrait lire cette étude dans sa langue originale pour la savourer pleinement, mais il faudrait surtout être américain pour la comprendre entièrement. Les références aux mythes traditionnels les plus ancrés dans l'Amérique des débuts du rock échappent quelque peu au lecteur de l'hexagone.

    Mais avec un peu de bonne volonté et beaucoup de calme et de concentration, on se plonge dans cette Histoire américaine singulière du rock  avec d'autant plus de plaisir qu'elle est dotée d'une objectivité indéniable bien loin de la Prétention que, pour une fois, les Américains pourraient se permettre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :